Faire la paix avec la finitude et la mort
Conférence avec Yves Perreault, le 25 septembre au sous-sol de la cathédrale

Tout ce qui vit commence, se déroule et finit. Accepter que tout parvienne à son terme ouvre un espace de sérénité et d’une plus grande liberté. L’expérience humaine montre qu’après chaque fin, un autre commencement et une nouvelle vie s’ouvrent. Il en est ainsi pour la mort. Elle marque la fin d’une existence et son accomplissement. Elle est l’ultime passage vers l’Autre Rivage : une vie ailleurs échappant à nos regards, l’éternité l’Au-delà.

Geneviève Boucher
Pastorale des personnes ainées

ICI : AFFICHETTE À IMPRIMER ET À DIFFUSER