MGR CHRISTIAN RODEMBOURG

Mot de l'Évêque

Chers frères et sœurs bien-aimés,

Je me joins avec bonheur aux sept communautés chrétiennes de l’Unité pastorale des Semeurs qui soulignent cette année quinze ans de vie missionnaire en son sein : une semence enfouie en terre qui porte du fruit, mature et rayonne, de jour en jour.

Créativité missionnaire 
Je tiens à rendre grâce à Dieu avec vous pour l’audace et le courage de toutes les personnes et les forces vives des différents milieux qui se sont engagées concrètement sur le terrain au fil des années pour faire Église autrement. 

Vous accomplissez ce que le pape François écrit dans son exhortation apostolique, La Joie de l’Évangile, au no 25 : « J’espère que toutes les communautés feront en sorte de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour avancer sur le chemin d’une conversion pastorale et missionnaire, qui ne peut laisser les choses comme elles sont. Ce n’est pas d’une simple administration dont nous avons besoin. Constituons-nous dans toutes les régions de la terre en un état permanent de mission. »

L’Esprit nous précède
Nous le savons toutes et tous : le statu quo n’est plus possible. Un renouveau s’impose, non seulement dans l’ensemble de nos paroisses mais aussi dans les familles, les mouvements, les associations, les communautés religieuses… Ouvrons toutes grandes les portes au Seigneur notre Dieu! Laissons entrer dans nos murs l’air frais de l’Évangile. Les personnes et regroupements qui font preuve de dynamisme et de créativité dans leur façon d’annoncer la Bonne Nouvelle au monde d’aujourd’hui peuvent compter sur mon appui. 

Laissons-nous interpeller et stimuler par ce message du pape François : « Je préfère une Église accidentée, blessée et sale pour être sortie sur les chemins, plutôt qu’une Église malade de ses enfermements et qui s’accroche confortablement à ses propres sécurités. » (La Joie de l’Évangile, no 49)

Plusieurs initiatives heureuses voient le jour et portent fruit. Laissons-nous guider par l’Esprit. Osons le changement. La conversion missionnaire des structures de l’Église « demande sainteté personnelle et créativité spirituelle ». ( La Joie de l’Évangile, no 27)

Ne perdons jamais de vue qu’en enracinant toutes les facettes de notre vie et de notre mission pastorale dans le cœur de Dieu, laïcs, diacres, prêtres et évêque, disciples-missionnaires, ensemble, nous osons vivre le risque de travailler en harmonie avec le souffle de l’Esprit qui nous précède!

Nous ne sommes pas seuls face aux enjeux et défis auxquels l’Église se trouve confrontée en ce moment. Dans sa première lettre, saint Jean le mentionne avec force, c’est le Seigneur qui fait les premiers pas et qui nous précède dans l’amour (1 Jn 4, 7-21) : « Qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère. »

En communion missionnaire 
En annexe à ce présent numéro de L’Envoi, vous trouverez ma lettre pastorale adressée à toute notre Église diocésaine ainsi qu’à toute personne de bonne volonté.

Je vous invite à la lire, à la méditer, à la partager largement autour de vous et à la vivre en actes sur le terrain avec les couleurs locales, avec les charismes propres à chaque personne mais toujours en communion solidaire, dans un esprit de réciprocité, de collaboration et de coresponsabilité ecclésiale. 

Ensemble, toutes et tous, nous sommes les mains, les bras, les jambes, les cœurs et les reins de cette magnifique mission de l’évangélisation auprès de nos frères et sœurs en humanité. 

Confions au bienheureux Louis-Zéphirin Moreau ainsi qu’à Marie, Mère de l’Église, les possibles et les impossibles de notre Église. 

 

✠ Christian Rodembourg, m.s.a.    
      Évêque de Saint-Hyacinthe

 

Présentation

Mgr Christian Rodembourg
« Priez pour moi chaque matin afin que je sois toujours plus proche de vous, joyeux et fidèle à cette nouvelle mission jusqu’au dernier souffle de ma vie. »

Mgr Christian Rodembourg, m.s.a., naît à Bruxelles le 26 août 1959. Il a été baptisé le 29 août 1959. Il complète d’abord des études comme agrégé d’enseignement religieux à l’institut de catéchèse et pastorale Lumen Vitae (Belgique). Il est successivement professeur puis directeur littéraire pour les Éditions Saint-Paul à Paris et Fribourg. Le 29 mai 1994, il devient définitivement membre de la Société de vie apostolique des Missionnaires des Saints-Apôtres et, au terme d’études supérieures en théologie à l’Université de Montréal, il est ordonné prêtre le 5 août 1995.

Durant 22 ans, il exerce son ministère presbytéral comme collaborateur puis curé de paroisse dans le diocèse de Saint-Jean-Longueuil tout en apportant sa contribution à différents conseils diocésains. Il s’engage aussi dans plusieurs mouvements, entre autres comme animateur spirituel pour le groupe Week-End d’Amoureux et conseiller spirituel pour les Équipes Notre-Dame, région Canada.

Au sein de son institut religieux, il est successivement conseiller et économe provincial, conseiller général, responsable de la formation et assistant général de 2007 à 2017. En plus d’être prédicateur de retraites, il est l’auteur du livre : Prier 15 jours avec Père Eusèbe-Henri Ménard, fondateur de la Société des Missionnaires des Saints-Apôtres qui a été traduit en anglais, espagnol et vietnamien. Il vient de publier un second ouvrage aux éditions Nouvelle Cité intitulé Une vie offerte. Père Eusèbe-Henri Ménard. 120 citations inspirées. Il est membre du comité de rédaction de la revue Chemins franciscains. Il a aussi publié plusieurs articles, notamment dans les revues Appoint et Prêtres et pasteurs.

Le 29 juin 2017, il est nommé évêque de Saint-Hyacinthe par le pape François. Son ordination épiscopale a lieu en la Cathédrale de Saint-Hyacinthe le 17 septembre 2017 par Son Excellence Monseigneur Luc Cyr, archevêque de Sherbrooke et Métropolitain.

Armoiries

Armoirie Mgr Christian Rodembourg
La devise
 “Dans ton immense tendresse”, provient du livre du prophète Néhémie, chapitre 9, verset 19. Tendresse est le mot inspirant le ministère de Mgr Rodembourg. 

L’écu, posé sur la croix de procession de Jérusalem, est d’un bleu marial. Les couleurs sont également un rappel des drapeaux belge et québécois. 

Le Tau est un signe de rédemption. Cette croix fut très chère à saint François d’Assise qui y voyait l’expression la plus grande de l’humilité du Christ, de sa mission et de son amour. Porter le Tau, c’est se reconnaître fils de Dieu. 

Les mains du prêtre et du laïc portant ensemble le globe terrestre, représente les Missionnaires des Saints Apôtres, société de vie apostolique dont est issu Mgr Rodembourg. 

L’iris jaune est l’emblème de Bruxelles, sa ville natale. L’Iris versicolore est également la fleur dans l’emblème héraldique du drapeau du Québec qu’on appelle Fleur de Lys. 

La pierre précieuse de couleur rouge, nommée hyacinthe, représente le diocèse de Saint-Hyacinthe où Mgr Rodembourg a été ordonné évêque. C’est également la 11e pierre qui orne les fondations de la muraille de la Ville Sainte dans le livre de l’Apocalypse, chapitre 21, verset 20.

Ordination épiscopale