Bienheureux . 4e évêque du diocèse

Le bon Mgr Moreau, proche de ses prêtres, des jeunes et des pauvres

« Les coeurs allaient à lui spontanément sans qu’il eût besoin de faire le moindre effort pour les rechercher. C’était la puissance d’une vertu douce et modeste qui les attirait. Tout le monde l’appelait le bon monsieur Moreau. On voyait en lui l’homme de Dieu, le prêtre désintéressé, qui s’oublie lui-même pour ne songer qu’aux peines et aux joies des autres. » (Chanoine A.-X. Bernard devenu plus tard le 6e évêque de Saint-Hyacinthe)

Proche de ses prêtres, des jeunes et des pauvres, Mgr Moreau a doté le diocèse du Chapitre cathédral, a fondé deux communautés religieuses et a mis sur pied l’Union Saint-Joseph, société religieuse de bienfaisance au bénéfice de la classe ouvrière. Homme pieux, il s’était déjà gagné une réputation de sainteté de son vivant. Le « bon Mgr Moreau » a été déclaré bienheureux par le Pape Jean Paul II, en 1987, à Rome. Il est le premier évêque d’origine canadienne à être déclaré bienheureux.

ICI : BIOGRAPHIE DU BIENHEUREUX 
ICI : « JE PEUX TOUT EN CELUI QUI ME FORTIFIE »
ICI : L’ AMI DES PAUVRES
ICI : VÉNÉRABLES, BIENHEUREUX ET SAINT DU DIOCÈSE