23.1 C
Saint-Hyacinthe, Québec
16 juillet 2018

AGENTE ET AGENT DE PASTORALE

Le service aux agentes et agents de pastorale laïques1 a été mis sur pied à l’automne 1992, dans la foulée de la réforme des services diocésains apportée par Mgr Langevin alors évêque de notre diocèse. Ce service fut créé pour répondre à des besoins spécifiques de formation et d’accompagnement manifestés par les agentes et agents de pastorale engagés dans nos différentes paroisses.

La formation initiale s’adresse aux personnes nouvellement engagées en paroisse comme personne chargée de pastorale2. Ces personnes reçoivent de l’évêque une lettre de reconnaissance3 qui leur permettent d’exercer une responsabilité déterminée au sein d’une ou de plusieurs paroisses. Cet acte officiel les insère alors dans le processus de la formation initiale. L’accompagnement à la formation initiale a pour objectif de permettre à la personne d’identifier ses forces et les progrès personnels pour remplir le service d’Église qui lui est confié. Le processus d’accompagnement à la formation initiale vise plus spécifiquement à dresser un portrait personnel et professionnel de la personne nouvellement engagée. Il vise également l’intégration de cette personne au programme général de formation initiale ainsi qu’à l’aménagement d’un plan de formation personnalisée. Finalement, il vise l’obtention du mandat pastoral4.Ce processus d’accompagnement et de formation peut varier selon l’expérience et la formation de la personne nouvellement engagée. Toutefois, un temps minimal de deux ans est nécessaire avant d’envisager l’étape de l’évaluation menant à la remise d’un mandat.

Notes:
1L’agent et l’agente de pastorale collaborent, en équipe, à la charge de direction, d’animation et de coordination de la pastorale d’ensemble.  Il ou elle porte également le souci commun d’accompagner les communautés chrétiennes dans un discernement de ses activités afin de les rendre plus missionnaires. (AÉCQ, 2017, p. 4)
2Le chargé ou la chargée de pastorale est une personne laïque qui oeuvre en pastorale au sein d’une paroisse ou d’une unité pastorale. Elle porte une ou plusieurs responsabilités précises et participe à l’ensemble de la charge pastorale. Cette personne est à compléter sa formation initiale. (Ibid.)
3La lettre de reconnaissance est un acte officiel par lequel l’Évêque reconnaît l’engagement d’une personne chargée de pastorale. (Ibid.)
4Le mandat pastoral est un acte officiel par lequel l’Évêque confirme l’appel à servir d’un agent de pastorale et reconnaît ses compétences, ses attitudes et ses habiletés pastorales. Par le mandat pastoral, l’Évêque confie à cette personne un ministère à exercer en communion avec lui au service de la mission ecclésiale. (Ibid.)

La formation continue se vit sous trois modes : l’accompagnement individuel, l’accompagnement de groupe et l’accompagnement spirituel. L’accompagnement individuel consiste en des rencontres personnelles qui permettent à des agentes et à des agents mandatés de faire le point et de recevoir du support en ce qui concerne leur formation humaine, pastorale, théologique et leur formation spirituelle.L’accompagnement en groupe consiste en trois ou quatre rencontres par année par régions pastorales et une rencontre aux deux ou trois ans pour l’ensemble des agentes et agents de pastorale. Cet accompagnement a pour objectifs de permettre aux agentes et aux agents d’être en lien avec des pairs, de partager leurs expériences, de relire leur expérience à la lumière de la foi qui les anime, d’approfondir le sens de leur ministère, d’exprimer leurs besoins en formation continue.Un accompagnement spirituel personnalisé est aussi offert aux agentes et agents de pastorale. Une liste d’accompagnatrices et d’accompagnateurs spirituels est disponible afin de respecter la liberté de choix des agentes et des agents de pastorale.

Ce volet vise à porter un regard particulier sur la réalité encore nouvelle de l’exercice des ministères laïques dans notre Église. Dans le but d’aborder des enjeux ecclésiaux touchant la diversité ministérielle, l’Assemblée des Évêques Catholiques du Québec a mis sur pied des comités de réflexion. Ces comités sont constitués de personnes nommées et choisies pour leur engagement ou pour leur expertise en matière de ministère.Parmi ces comités, nous retrouvons : 

L’Association des Responsables Diocésains d’Agents de Pastorale Laïques du Québec
L’Association des Responsables Diocésains à la Formation du Québec
L’inter-formation en lien avec l’Université de Montréal

Diacre permanent

Le diocèse de Saint-Hyacinthe compte actuellement 30 diacres permanents. L’originalité de ce ministère ne réside pas dans une liste de tâches qui lui seraient réservées. Un diacre permanent ne se définit pas par ce qu’il « peut faire ou ne pas faire ».  Selon sa mission propre, avec l’accord et le soutien de son épouse et de sa famille, il se met tout entier au service des gens et de l’Église. Il le fait en communion profonde avec l’évêque, les prêtres et les agentes et agents de pastorale avec qui il travaille en coopération.

En interaction régulière avec la communauté diaconale diocésaine, le diacre consacre sa vie au service de la charité, de la Parole et de la liturgie. Il a reçu l’appel du Seigneur. Avec son épouse, il a suivi la formation théologique et pastorale requise. Après discernement, l’évêque a authentifié l’appel et lui a conféré l’ordination après un cheminement s’échelonnant sur quelques années. Son engagement le conduit souvent à intervenir auprès des personnes pauvres, malades ou marginalisées. Il trouve la joie de se donner dans la prière, particulièrement l’eucharistie, ainsi que dans la fréquentation régulière de la Parole de Dieu. C’est une vocation! Y répondre remplit de bonheur!

Lire la vidéo

Prêtrise

ECDSH

FUTUR PRÊTRE

Grand séminaire de Saint-Hyacinthe

Bonjour et bienvenue!

Si tu penses devenir prêtre, si tu désires consacrer ta vie à la suite du Christ, l’équipe de formation du Grand Séminaire de Saint-Hyacinthe est là pour t’accueillir, t’écouter et te guider dans ton projet de vie. Nous accompagnons et formons des prêtres… pour ce qui compte!

La formation se déroule en quatre grandes étapes :

Une première année de discernement vocationnel, de spiritualité et de philosophie.
Trois ans d’études en théologie à l’Université Laval à Québec.
Un minimum de deux années de stage en paroisse.
Une dernière année de préparation aux ordinations.
Il y a présentement trois candidats en formation dans notre diocèse. Viens te joindre au groupe !

L’équipe de formation est composée de soeur Clémence Moreau, p.m., de l’abbé Réal Decelles et de l’abbé Jacques Lamoureux, responsable.

En tout temps, tu peux rejoindre l’abbé Lamoureux. Voici ses coordonnées :

Depuis sa fondation, l’évêque de notre diocèse a toujours pris grand soin d’offrir la meilleure formation possible pour les hommes qui se destinaient à la prêtrise, que ce soit dans un édifice avec du personnel propre au diocèse, ou en collaboration avec différents diocèses du Québec.

Dans l’évangile de Jean, après le baptême de Jésus, deux disciples lui demandent : « Où demeures-tu? » Il leur répond :  « Venez et vous verrez. » (Jn 1, 38-39). Le temps de formation devient ainsi un moment privilégié offert aux candidats pour développer leur intimité avec le Christ, et apprendre de lui ce que veut dire être pasteur aujourd’hui.

À travers des moments privilégiés d’études, de célébrations, d’accompagnement, de travail paroissial et d’évaluation, nous voulons offrir aux candidats le plus d’expériences possibles leur permettant de développer toutes les qualités requises dans l’exercice de leur futur ministère.

Présentement, le Grand Séminaire de Québec offre de l’accompagnement et l’évaluation pour le temps des deux premières étapes de formation (année de propédeutique et de discernement et trois années de baccalauréat). Par la suite l’équipe de formation de Québec supervise le temps du stage en paroisse. Tout ce processus se déroule bien sûr en pleine collaboration avec l’équipe du Grand Séminaire de Saint-Hyacinthe.

La grande diversité des parcours vécus par les hommes qui demandent à entrer au Grand Séminaire ainsi que l’évolution rapide de la vie paroissiale dans notre diocèse nous amènent à réfléchir constamment sur des chemins renouvelés de formation et à demeurer attentifs aux appels de l’Esprit.

ECDSH

Le service aux prêtres

Depuis toujours, les évêques de Saint-Hyacinthe ont eu souci du bien-être des prêtres de notre diocèse; et cela à deux niveaux. D’abord le service aux prêtres se veut être attentif à la vie fraternelle des prêtres. En organisant des soupers mensuels, une semaine de formation permanente chaque automne, des sorties estivales, des retraites et la rencontre annuelle du temps des fêtes (de concert avec les responsables du diaconat permanent et les autorités du Séminaire de Saint-Hyacinthe), nous souhaitons tisser et maintenir les liens qui nous unissent. La fraternité du presbyterium de Saint-Hyacinthe fait l’envie de plusieurs diocèses. Des prêtres heureux! selon l’expression de Mgr Louis Langevin, voilà notre objectif et la raison de poursuivre notre mission.

Le Conseil presbytéral répond au deuxième volet des services auprès des prêtres. Équipe de consultation des premiers collaborateurs de l’évêque, le Conseil presbytéral aborde des questions de fond sur le ministère des prêtres. Ses membres sont consultés sur différents sujets proposés par notre évêque. Ils doivent également donner leur avis sur certains sujets concernant la vie du diocèse.

En tout temps tu peux rejoindre Diciples-missionnaires ENSEMBLE l’abbé Jacques Lamoureux

Lamoureux

450 773-8583, poste 304
450 774-8498
futur_pretre@ecdsh.org
abbe_lamoureux@ecdsh.org 
jacqueslamoureux@ecdsh.org