INAUGURATION DE L’ANNÉE PASTORALE 2019-2020
Abbaye cistercienne de Rougemont, le 27 aout 2019

Rougemont, 27 aout 2019 – Stratégiquement posté à l’accueil, sur le pas de la porte, l’évêque jubilait : un flot ininterrompu de centaines de personnes arrivaient de partout dans le diocèse à sa fête du lancement de l’année pastorale 2019-2020. À ses côtés, pragmatique, le Père Abbé se demandait en son for intérieur : « Aurons-nous assez de chaises pour tout ce beau monde? ». Heureusement, lors de la construction de leur nouveau pavillon multifonctionnel, les moines cisterciens, inspirés, avaient prévu… des murs élastiques!

Lors de cette mémorable soirée, tout était parfait. Vraiment parfait. Endroit idyllique, température idéale, ambiance festive, musique entrainante, sourires radieux, animation rodée au quart de tour, discours brefs mais combien denses, humour savoureux, prière commune rafraichissante, chant et danse autour du feu de joie. Une vraie fête de famille!

Le thème de la nouvelle année pastorale reprend le désormais familier Disciples-missionnaires ENSEMBLE mais le projette dans l’action en y ajoutant  En annonçant partout l’Évangile (Mc 16, 20). À l’aube du mois missionnaire mondial d’octobre 2019, l’évêque a invité ses troupes à l’audace du témoignage, à la persévérance et à la confiance dans l’Esprit Saint.

Mgr Rodembourg a présenté six nouveaux visages qui font leur apparition dans l’équipe diocésaine et annoncé non pas une, mais deux tournées imminentes des quatre régions pastorales du diocèse. À cœur ouvert, sur un ton de quasi-confidence, Mgr Rodembourg a partagé à l’assemblée toute ouïe les sujets sur lesquels il désire mettre l’accent en 2019-2020 :

– La transmission de la joie de croire aux couples, aux familles et à la jeunesse
– L’accueil et la proximité des personnes migrantes et des travailleurs saisonniers
– La réalité des prêtres Fidei donum que nous avons la joie d’accueillir
– La dédicace de la cathédrale et le comité diocésain pour la cause des saintes et saints
– La préparation et les retombées du congrès eucharistique international de Budapest 2020

Chapeau aux membres du comité organisateur, vous n’avez rien laissé au hasard. Merci aux moines cisterciens pour leur accueil, le Christ lui-même n’aurait pas été mieux accueilli en vos murs.

Luc Benoit
Communications