AIDE MÉDICALE À MOURIR
Les leaders religieux dénoncent le projet de loi C‑7

Avec le projet de Loi C-7, le gouvernement du Canada s’apprête à…

  • Rendre accessibles l’euthanasie et le suicide assisté aux personnes qui ne sont pas mourantes
  • Porter préjudice aux personnes handicapées ainsi que celles affectées d’une déficience ou d’une maladie chronique
  • Faire de l’euthanasie et du suicide assisté une « solution » acceptable à la souffrance humaine

Opposons-nous au projet de Loi C-7 parce que…

  • Les procédures létales sont incompatibles avec la dignité de la personne humaine
  • Des soins palliatifs efficaces peuvent remédier à la souffrance et préserver la dignité sacrée de la personne
  • Les soins palliatifs sont une alternative adéquate qui promeut la vie, qui ne pratique pas de discrimination et qui traduit une éthique de la sollicitude et de l’inclusion
  • Administrés avec compassion, générosité et compétence, les soins palliatifs expriment le meilleur de ce que nous sommes
  • La pratique de la sollicitude, de la compassion et de l’inclusion doit prédominer dans notre société
  • La précipitation gouvernementale empêche de mesurer sérieusement les retombées néfastes et les lourdes conséquences de l’aide médicale à mourir
  • Une consultation plus complète des tous les Canadiens et Canadiennes permettrait de réfléchir sérieusement et de délibérer consciencieusement sur cette grave question pour notre avenir collectif

ICI : DÉCLARATION COMMUNE DES LEADERS RELIGIEUX DU CANADA