Cathédrale, 19 avril 2018 – Fête au village au sous-sol de la cathédrale!  L’évêque y a invité les agentes et agents de pastorale, les diacres et les prêtres pour un temps d’appropriation et d’échanges à partir du document produit l’automne dernier par les évêques du Québec sur le ministère d’agente et d’agent de pastorale. Cent-cinquante personnes ont répondu à l’invitation avec enthousiasme.

La lettre d’invitation signée par l’évêque donnait le ton : « Encore illuminés par la joie pascale, à l’exemple des disciples d’Emmaüs, nous pouvons reprendre la route pour porter la Bonne Nouvelle du Ressuscité à nos frères et à nos sœurs qui ne savent pas encore que le Christ est ressuscité… »

Mgr Jean-Marc Robillard, p.h., nous a à nouveau étonnés par la précision et la justesse du tableau historique qu’il a dressé de la situation des agentes et agents de pastorale au Québec et dans le diocèse. En équipes, les participantes et participants ont échangé leurs idées à partir de quatre questions formulées par les responsables des Services aux ministères. Riche en contenu, la plénière qui a suivi a ouvert les yeux sur différents aspects, tantôt théologiques, tantôt praticopratiques, du ministère d’agente et d’agent de pastorale. Récemment nommé, le nouveau vicaire général, le chanoine Claude Lamoureux, nous a invités à considérer ce ministère comme « un don de Dieu » à l’Église d’aujourd’hui.

ICI : DOCUMENT PRODUIT PAR LES ÉVÊQUES DU QUÉBEC
ICI : PRIÈRE DE L’AGENTE OU L’AGENT DE PASTORALE

 

 

Article précédentLe Jésus de Marc
Article suivantSignes d’aujourd’hui a 30 ans!