10e ANNIVERSAIRE DE SA CANONISATION
Le saint frère André a été canonisé le 17 octobre 2010

Le premier homme saint à être né au Québec a vu le jour à Saint-Grégoire, dans le diocèse de Saint-Hyacinthe.

Extrait de l’homélie de Benoit XVI, le 17 octobre 2010
« Frère André Bessette, originaire du Québec, au Canada, et religieux de la Congrégation de la Sainte-Croix, connut très tôt la souffrance et la pauvreté. Elles l’ont conduit à recourir à Dieu par la prière et une vie intérieure intense. Portier du collège Notre Dame à Montréal, il manifesta une charité sans bornes et s’efforça de soulager les détresses de ceux qui venaient se confier à lui. Très peu instruit, il a pourtant compris où se situait l’essentiel de sa foi. Pour lui, croire signifie se soumettre librement et par amour à la volonté divine. Tout habité par le mystère de Jésus, il a vécu la béatitude des cœurs purs, celle de la rectitude personnelle. C’est grâce à cette simplicité qu’il a permis à beaucoup de voir Dieu. Il fit construire l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal dont il demeura le gardien fidèle jusqu’à sa mort en 1937. Il y fut le témoin d’innombrables guérisons et conversions. «Ne cherchez pas à vous faire enlever les épreuves» disait-il, «demandez plutôt la grâce de bien les supporter». Pour lui, tout parlait de Dieu et de sa présence. Puissions-nous, à sa suite, rechercher Dieu avec simplicité pour le découvrir toujours présent au cœur de notre vie! Puisse l’exemple du Frère André inspirer la vie chrétienne canadienne! »

HOMÉLIE DE BENOIT XVI | PRIÈRE DE JEAN-PAUL II | QUIZ |
ARTICLE DE LA REVUE L’ENVOI | COMMUNIQUÉ DE L’ORATOIRE