Granby, 23 octobre 2022 – Durant pratiquement deux heures, les voutes de la chaleureuse église Sainte-Famille de Granby ont résonné aux rythmes enlevants de l’Afrique et de l’Amérique du Sud. La traditionnelle « Messe des nations » en est à sa treizième édition cette année. Dans le diocèse, nous la célébrons la journée même du dimanche missionnaire mondial qui avait pour thème « Vous serez mes témoins ».

Dans son homélie, Mgr Rodembourg, visiblement à l’aise dans cette liturgie colorée aux sonorités rythmées, a insisté sur le fait que Celui qui nous envoie pour être ses témoins ne nous laisse pas seuls, Il a promis de « nous envoyer une force ».

Après la communion, les évêques, prêtres, diacres et l’assemblée ont imploré ensemble l’Esprit Saint de venir sur les nouveaux missionnaires des Haltes St-Joseph de Granby et Saint-Hyacinthe. Moment intense d’une saisissante authenticité : les membres de l’assemblée ont spontanément levé la main droite en chantant d’un seul cœur et d’une seule âme le refrain bien connu « Je veux t’aimer sans cesse, de plus en plus ». La messe des nations : une célébration liturgique haute en couleur et d’une grande profondeur. Elle nous donne des ailes dans notre marche commune.

Luc Benoit
Communications

Article précédentLa sainteté étonne
Article suivantPour une dernière fois…