La communauté AfricaineUne vingtaine de familles de la communauté africaine de Saint-Hyacinthe ont vécu un temps fort de ressourcement le samedi 16 décembre à la cathédrale. L’abbé Patrice Savadogo a « cassé la glace » (expression nouvelle pour nos sœurs et frères africains!) par un solide enseignement sur les Écritures et notre vie de foi dans le Québec d’aujourd’hui. Très à l’écoute, Mgr Christian Rodembourg a longuement échangé avec la communauté sur la prière et la vie de foi.

Le partage d’un bon repas et l’échange en petits groupes ont aidé à s’approprier les riches contenus de cette  journée. La célébration du pardon ainsi que celle de l’eucharistie ont couronné ce temps fort de retrouvailles et de ressourcement. Heureux de cette journée d’intériorité, les membres de la communauté africaine se sont donné rendez-vous pour le carême 2018!

LE COMPTE RENDU DE CETTE JOURNÉE

RÉCOLLECTION DE LA COMMUNAUTÉ AFRICAINE DE SAINT-HYACINTHE
SAMEDI 16 DÉCEMBRE 2017
THÈME : ATTENTE ET ACCUEIL DU SEIGNEUR DANS NOTRE VIE CHRÉTIENNE.

« VEILLEZ DONC, CAR VOUS NE SAVEZ NI LE JOUR, NI L’HEURE. » Mt 25, 13

Au sous-sol de la cathédrale de Saint Hyacinthe, la communauté africaine de la ville de Saint-Hyacinthe avait rendez-vous ce samedi 16 décembre 2017, pour une recollection s’inscrivant dans le cadre du temps de l’Avent, temps d’attente certes, mais surtout temps de la VIGILANCE et de l’ACCUEIL.

La recollection a réuni une vingtaine de familles, un grand nombre d’enfants et surtout une bonne participation de femmes. Les participants venant surtout du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal ou de la Tanzanie ont vécu l’agréable temps de prière qui a offert le menu suivant :

La communauté AfricaineEnseignement conduit par l’abbé Patrice SAVADOGO : Accueillir notre sauveur à l’école de Jean Baptiste par une nécessaire rupture avec le péché (Désert), sortir de l’étourdissement matériel de notre monde (nourriture et vêtement), afin que notre vie chrétienne soit une voix audible dans le Québec d’aujourd’hui (Baptême)

Échange avec Mgr Christian, nouvel évêque de Saint-Hyacinthe : Ce premier contact a conduit le Père et le Pasteur à échanger avec la communauté africaine sur des questions de la prière, de l’intégration et du vécu de la foi chrétienne au Québec. L’Évêque a encouragé la communauté et il a invité la communauté à ne pas hésiter à inscrire à son programme les problèmes existentiels qui leurs sont propres. L’évêque a salué la participation de quelques Québécois et la présence de John de la communauté latino.

Un bon repas communautaire et bien fraternel a permis à Mgr Christian d’avoir à sa table toutes les épouses. Ce fut très apprécié!

La communauté Africaine

Un temps de partage en petits groupes a permis de renforcer les acquis de l’enseignement du jour.

La célébration pénitentielle communautaire suivie de confession individuelle animée par l’abbé Jean Marcel SAMBOU a précédé l’Eucharistie du troisième dimanche de l’avent. C’est l’abbé Marc DIATTA qui a présidé la messe et mis fin à cette belle journée de recollection.

Le prochain rendez-vous de la communauté africaine est annoncé pour le carême 2018.

Article précédentPrière en solidarité
Article suivantGrand concours de crèches!