Au moins 49 personnes ont été tuées et autant ont été de blessés lors de fusillades contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch durant la prière du vendredi.

Personne ne peut rester indifférent devant de telles situations. Ainsi, la Conférence des évêques catholiques du Québec nous appellent nous laisser toucher par le cri de ces personnes frappées par ces actes horribles.

NOUVELLE-ZÉLANDE- COMMUNIQUÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC