35e ANNIVERSAIRE DE BÉATIFICATION
Cathédrale de Saint-Hyacinthe, le mardi 24 mai 2022, à 19 h 30

On l’appelait tout simplement « le bon Mgr Moreau ». Le 4e évêque de Saint-Hyacinthe, Mgr Louis-Zéphirin Moreau (1824-1901) a été béatifié par le pape Jean-Paul II en mai 1987, il y a 35 ans cette année. Il est le premier évêque d’origine canadienne – et jusqu’à ce jour le seul – à être déclaré bienheureux.

La journée même de la fête liturgique du bienheureux, le mardi 24 mai 2022, toutes et tous sont chaleureusement invités à la cathédrale de Saint-Hyacinthe, à 19 h 30, pour la célébration eucharistique soulignant le 35e anniversaire de la béatification du bienheureux Louis-Zéphirin Moreau. La célébration sera présidée par Mgr Christian Rodembourg.

Icône “Le bon Mgr Moreau” – Cliquez pour agrandir

L’Église de Dieu tente aujourd’hui de retrouver la joie de la synodalité, ou « la joie de marcher ensemble » si vous préférez. Il y a plus d’un siècle, Louis-Zéphirin Moreau avait le charisme de mobiliser et de réseauter les forces vives pour avancer dans la direction voulue par l’Esprit. Visionnaire et rassembleur, il ne craignait pas de défricher et d’ouvrir de nouveaux chemins pour répondre aux besoins de celles et ceux qu’il affectionnait particulièrement : les jeunes, les malades et les pauvres.

Le bon Mgr Moreau était proche de ses prêtres, des jeunes et des pauvres. Il a doté le diocèse de Saint-Hyacinthe du Chapitre cathéral, a fondé deux communautés religieuses pour répondre aux besoins de son temps et a mis sur pied l’Union Saint-Joseph, société religieuse de bienfaisance au bénéfice de la classe ouvrière. Il s’était déjà gagné une réputation de sainteté de son vivant.

« On voyait en lui l’homme de Dieu, le prêtre désintéressé, qui s’oublie lui-même pour ne songer qu’aux peines et aux joies des autres. » (Chanoine A.-X. Bernard devenu plus tard le 6e évêque de Saint-Hyacinthe)

Extraits de l’homélie de Jean-Paul II lors de la béatification en 1987 :

  • « Le bon Monseigneur Moreau savait quotidiennement accorder son attention à toute personne. Il respectait chacun, pratiquait la charité la plus concrète pour les pauvres accueillis chez lui. »
  • « Conscient des besoins d’un diocèse qui grandissait, Mgr Moreau a multiplié les initiatives pour l’éducation religieuse et scolaire des jeunes, les soins des malades, l’organisation de l’entraide mutuelle, et aussi la constitution de nouvelles paroisses… »
  • « On a pu l’appeler l’évêque du Sacré-Cœur : au jour le jour, le pasteur donnait sa vie pour ses brebis, car il les aimait de l’amour brûlant du Christ. »

Luc Benoit
Communications

ICI : SAINT, BIENHEUREUSE, BIENHEUREUX ET VÉNÉRABLES NÉS
OU AYANT VÉCU DANS LE DIOCÈSE DE SAINT-HYACINTHE

Article précédentRetrouver sa source
Article suivantBienvenue parmi nous!